Thursday, September 7, 2017

Projet de discussion basé sur le film Everybody Street

Projet pour le Groupe Photo Anticafé d’une durée de 13 semaines.
A chaque semaine, visionner la portion du film « Everybody Street » couvrant l’œuvre d’un photographe de rue et engager une discussion sur le travail et l’inspiration de l’artiste. Discuter l’inspiration et la portée de l’œuvre.



« Everybody Street », réalisé par Cheryl Dunn en 2013, présente la vie et les travaux de photographes de rue de New York, l'incomparable ville qui a inspiré les photographes depuis des décennies. Capté par la célèbre photographe Cheryl Dunn sur film noir et blanc 16mm film et couleur HD, le film rend hommage à l'esprit de la photographie de rue par le biais d'une exploration cinématographique de la ville de New York.  L’œuvre capture le rush viscérale, singulier de la persévérance et parfois un risque associé aux artistes de la rue.

Les 13 Photographes présentés sont : 

Bruce Davidson, Mary Ellen Mark (1940 – 2015), Elliott Erwitt, Ricky Powell, Jamel Shabazz, Kill Freedman, Joel Meyerowitzz, Brude Gilden, Jeff Mermelstein, Boogie, Rebecca Lepkoff (1916 – 2014), Clayton Patterson, Max Kozloff.

Références:

Site de référence Everybody Street
Distribution des rôles
Discussion avec la productrice Cheryl Dunn
Trailer sur vimeo

________________________________________________________

Joel Meyerowitz (1938 -- )



Some photographers go to the streets, and other photographers go to a studio.

Some pretends it is a movie and other photographers walk in to the world and say “show me”.

Those select few who are willing to go to chaos with the high hope to interact with the moment, where life will get clarified for them.

They can welcome ambiguity and surreal aspects of this kind of chaos.

Even thou it is chaos out there, they will have a moment of clarification

There is plenty of people who don't see it, because they don't look that way.

Clips to view:  0 - 5:40 min, 44:50 to 45:30 min, 1:19:00 to 1:22:00 min


JOEL MEYEROWITZ est un photographe dont le travail est apparu dans plus de 350 expositions dans des musées et galeries à travers le monde. Il est né à New York en 1938. Il a commencé à photographier en 1962. Comme l'un des premiers partisans de la photographie en couleurs dans le milieu des années 1960, Joel Meyerowitz a joué un rôle déterminant dans l'évolution de l'attitude à l'égard de l'utilisation de la photographie en couleurs, dont la résistance à l'acceptation quasi universelle. Son premier livre, « Cape Light » , est considéré comme une œuvre classique de la photographie en couleurs et s'est vendu à plus de 100 000 exemplaires au cours de ses 30 ans de vie. Il est l'auteur de 17 autres livres, dont le livre récemment publié par Aperture, Legacy : la préservation d'espaces naturels dans les parcs de la ville de New York. Meyerowitz est deux fois récipiendaire du prix du Guggenheim , un récipiendaire à la fois des prix de l'AEN et NEH (National Endowment for the Humanities), ainsi qu'un lauréat de la Deutscher Fotobuchpreis. Son travail est dans la collection du Musée d'Art Moderne de New York (MOMA), le Musée des Beaux-Arts de Boston et bien d'autres.

Réferences:

12 Lessons Joel Meyerowitz Has Taught Me About Street Photography

Joel Meyerowitz on the key to street photography
    Sydney Morning Herald,  Aug 2015
Meyerowitz emphasises the importance of photographing the "unspoken, tacit, impending" relationship between disparate things. He believes that it is important to be able to see the context which you are taking your frame from, while you are photographing. "When you put the frame up to your eye, the world continues outside the frame ... you might actually use that as dramatic or unseen content. It leaves certain things ambiguous or unspoken, but impinging upon." He believes that the key to the success of his images has been in realising the relationships between elements.

YouTube Clip


----------------------------------

Martha Cooper  ( 1940's --   )


Séquence à visionner dans Everybody Street: 15:40 min --  19:20 min

Perspective ethnographique: documente comment les gens utilisent l'espace dans un environnement urbain et comment ils survivent.

Références:


Martha Cooper, Train Graffities

Gritty and Graffitied: Street art with photographer Martha Cooper

The photographer who introduced graffiti to the world





No comments:

Post a Comment